dimanche 6 janvier 2013

Réaliser . . .

Douala, 19h05 ....

Au bureau, attelé à des tâches bien trop faciles mais nécessitant ma présence, et repensant à la semaine que j'ai eu.

Rien de spécial, semaine banal, maison - travail, si ce n'est une série de conversations avec une personne qui m'est très chère.

Conversations privées dont je n'étalerai évidemment pas le contenu, mais qui m'ont rappelé un certain nombre de chose sur la façon dont moi - et certainement pas mal de personnes -  fonctionnent actuellement.

Attentisme ...

Le train train quotidien me dira t'on, on à tendance à se créer ce qu'il convient d'appeler une zone de confort,

Boulot - dodo, boulot - bistro - dodo, boulot - boulot - boulot, peu importe la dénomination, on se retrouve très vite dans une boucle.

Les plus rêveurs arrivent toujours à rêver, mais ça ne s’arrête qu'à ça  On à toujours beaucoup à faire, pas assez de temps, on fera si après avoir fait ça, ou quand la charge de travail diminuera.

Le Day to day ...

Les nouveaux jours qui se présentent à nous et l'espoir qui va avec nous font croire que ca finira par aller, qu'on finira par trouver le temps de faire ces autres choses qui nous tiennent à coeur, à être plus présent pour nos proches, ou tout simplement à se refaire une santé, pouvant être physique ou morale, voir spirituelle ....

Vision Restrictive ....

La routine ... On arrive à se demander comment en sortir, parfois on y arrive même pendant quelque temps, et ensuite, elle revient de plus belle. La société a tout simplement automatisé nos actes et en plus d'une manière pas forcement intéressante. Notre facon de voir les choses en prend aussi un coup. Tout devient plus restrictif, "qu'est ce que j'ai à faire ?" .. Parfois même on en oublie de se demander ou ce situe ces tâches qu'on a à mener par rapport au reste de l'entreprise, ces notions qu'on a à apprendre par rapport à la formation qu'on suit.

Vue d'ensemble ....  Planification

Je reste convaincu que l'une des prérogatives des Hommes est de Créer, Réaliser ... Si notre travail ou nos études ne nous offrent pas forcement cette opportunité, nous avons toujours des activités ou des projets qui nécessite l'expression de notre génie créateur.

Courons vers eux, réalisons !!

Cela procure une certaine liberté, et en même temps une cohésion certaine avec le reste de l'Existant. On en devient forcement meilleur, on comprend mieux les gens, les choses, les modèles, rien ne semble vraiment difficile, ennuyeux, on s’émerveille de presque tout et on retrouve en quelque sorte la subtilité et la complexité qui peuvent se cacher derrière la simplicité.

Face à notre quotidien qui nous crible de restrictions, d’aléas, il convient donc, à mon humble avis de garder une vision d'ensemble, un cap. En tout point, quelque soit son importance. Savoir ou on va, ce qu'il faut pour y arriver et s'en donner les moyens. Parce que prévoir c'est aussi équilibrer, ajuster. Il ait des petits plaisirs comme cocher dans une check list qu'on ne peut juste pas décrire, surtout quand celle ci est pleine en fin de journée.

L'avantage de la planification est également qu'elle peut servir de soutient à la volonté qui est, rappelons le une ressource épuisable, malheureusement beaucoup on tendance à l'oublier. La volonté est toujours présente au début, parfois même en quantité plus que suffisante. Mais la vie à tendance à nous chiffonner et elle avec, et c'est la que la planification intervient, on rejette un coup d'oeil à ce qui était prévu et on se lance. Vu que ce qu'on fait est supposé être passionnant, on retrouve très vite l’appétit ! ...

Pour ma part ....

J'ai pas mal de projets en gestation dans mon esprit, certains entamé et d'autres pas, de grandes améliorations à apportées également à ma personne et mes interactions, mes connaissances et mes observations. S'atteler à réaliser me semble la seule option qui me reste ....

"Life is short, make it count" ....

Douala, 19h49

C'est bercé par une mélodie harmonieuse que je prend congé ...

Let's Act !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire